Nouvelles


Le Fonds pour les initiatives locales de réduction de la pauvreté appuie les solutions communautaires

Un nouveau fonds mise sur les initiatives locales

NOUVELLES
L’Ontario investit 50 millions de dollars pour aider des partenaires communautaires locaux à sortir des personnes et des familles de la pauvreté.
Le Fonds pour les initiatives locales de réduction de la pauvreté soutiendra les solutions locales novatrices et aidera des organismes communautaires à faire état de leurs progrès, à évaluer leurs programmes et à rassembler des données probantes sur les initiatives de réduction de la pauvreté efficaces.
La réduction de la pauvreté suppose un investissement dans des mécanismes de soutien adéquats qui se traduisent par de meilleurs résultats pour les gens. Les efforts de lutte de l’Ontario contre la pauvreté ont déjà fait une différence dans la vie des enfants et de leurs familles, notamment en empêchant des milliers d’entre eux de sombrer dans la pauvreté durant la récession. Malgré ces avancées, nous savons qu’il reste encore beaucoup de travail à faire.
Il existe de nombreux programmes locaux novateurs dans les communautés elles-mêmes qui améliorent la situation des personnes aux prises avec la pauvreté. Tirant profit des données probantes que produiront ces programmes, le gouvernement s’efforcera d’appliquer des pratiques exemplaires dans l’ensemble de la province et centrera ses efforts sur le financement de solutions qui ont fait leurs preuves et peuvent prendre de l’expansion au fil du temps.
Lutter contre la pauvreté s’inscrit dans le plan économique du gouvernement pour l’Ontario. Ce plan en quatre volets renforce l’Ontario en investissant dans les talents et les compétences, en bâtissant de nouvelles infrastructures publiques, en créant un climat commercial dynamique et en établissant un régime d’épargne sûr pour donner à chacun les moyens de partir à la retraite.


CITATION
« Nos partenaires connaissent leurs communautés et savent ce qui peut faire une différence dans la vie des personnes aux prises avec la pauvreté. Nous avons la possibilité de nous prévaloir de solutions novatrices de l’ensemble de la province qui se sont avérées efficaces pour aider des gens à être en meilleure santé, plus aptes à l’emploi et davantage en mesure de contribuer à leurs collectivités. »
–– Deb Matthews, vice-première ministre, présidente du Conseil du Trésor et ministre responsable de la Stratégie de réduction de la pauvreté


FAITS EN BREF
 Le Fonds pour les initiatives locales de réduction de la pauvreté sera axé sur les programmes novateurs qui encouragent les collectivités à collaborer à des solutions qui ciblent des groupes touchés de façon disproportionnée par la pauvreté, notamment des femmes, des chefs de famille monoparentale, des personnes handicapées, des jeunes, des nouveaux arrivants, des minorités visibles, des personnes âgées et des Autochtones.
 Le Fonds appuiera les projets priorisant les partenariats communautaires locaux qui incluent un volet d’évaluation par un tiers.
 Le Fonds soutiendra également des projets menés par des communautés et des organismes autochtones, à l’intérieur et à l’extérieur des réserves.
 L’investissement de 50 millions de dollars s’échelonnera sur six ans.


POUR EN SAVOIR DAVANTAGE
 Présentez une demande auprès du Fonds pour les initiatives locales de réduction de la pauvreté.
 Lisez Réaliser notre potentiel : Stratégie ontarienne de réduction de la pauvreté.
 Lisez le rapport annuel de 2014 sur la Stratégie ontarienne de réduction de la pauvreté.

Document d'information

Le Fonds pour les initiatives locales de réduction de la pauvreté soutiendra les solutions locales novatrices et aidera des organismes communautaires à faire état de leurs progrès, à évaluer leurs programmes et à rassembler des données probantes sur les initiatives de réduction de la pauvreté efficaces.


Qui peut présenter une demande?
Le Fonds est destiné à un vaste éventail de groupes. Les organismes sans but lucratif, les organismes de bienfaisance enregistrés, les organismes du secteur parapublic comme les administrations municipales et les conseils d’administration de district des services sociaux ainsi que les communautés et les organismes autochtones peuvent présenter une demande auprès du Fonds.

Critères d’admissibilité au Fonds
Pour être admissibles, les demandeurs doivent répondre aux critères suivants :
 Les projets consistent en des initiatives locales novatrices qui sont axées sur la prévention ou le soutien à la transition pour aider à sortir de la pauvreté, et qui appuient les objectifs de la Stratégie de réduction de la pauvreté;
 Les projets aident des groupes touchés de façon disproportionnée par la pauvreté, y compris des femmes, des chefs de famille monoparentale, des personnes handicapées, des jeunes, des nouveaux arrivants, des minorités visibles, des personnes âgées ainsi que des Autochtones;
 Les projets misent sur les partenariats et les efforts de collaboration communautaires pour la mise en oeuvre de programmes et la prestation de services;
 Les projets prévoient des partenariats avec des évaluateurs tiers (experts du milieu universitaire ou professionnels du secteur) pour l’élaboration et la mise en oeuvre d’un cadre d’évaluation clair;
 Les projets doivent être viables ou inclure un plan de transition.

Comment présenter une demande?
Afin d’aider les organismes communautaires à préparer des propositions fructueuses, le processus de demande est divisé en deux étapes.

Première étape : la déclaration d’intérêt – avril 2015
Les organismes communautaires sont invités à soumettre une déclaration d’intérêt dans laquelle ils fourniront des précisions au sujet d’un programme, d’une initiative ou d’une intervention dont ils souhaitent une évaluation et une recherche. Le Bureau de la Stratégie de réduction de la pauvreté
est disposé à fournir une rétroaction au sujet des projets proposés pour contribuer à leur renforcement en vue de l’appel de propositions.
Les déclarations d’intérêt peuvent être soumises jusqu’au 5 mai 2015.

Deuxième étape : l’appel de propositions officiel – mai 2015
Les organismes communautaires seront invités à répondre à un appel de propositions en fournissant de plus amples détails sur leur projet et le cadre d’évaluation qu’ils utiliseront, y compris l’évaluateur tiers avec lequel ils prévoient collaborer. Le Bureau de la Stratégie de réduction de la pauvreté peut aider les demandeurs éprouvant des difficultés à trouver un évaluateur tiers.


Remarque : Les organismes ne sont pas tenus de participer à l’étape de la déclaration d’intérêt pour présenter une proposition à la deuxième étape.
Les organismes ne pouvant répondre à l’appel de propositions lancé cette année pourront soumettre une demande en 2016 ou en 2017.
On annoncera la première ronde de projets admissibles au cours de l’été, et l’aide financière sera versée à l’automne.


Samantha Grant, Bureau de la ministre, 416 326-3839
Ciaran Ganley, Direction des communications, 416 325-8659
ontario.ca/reductiondelapauvrete

Garder à l'esprit ...

Ce site a pour but de vous informer. Si vous préférez appeler ou nous faire parvenir un courriel, mon personnel et moi serons heureux d’avoir de vos nouvelles.

Nouvelles récentes