Nouvelles provinciales

1223 0  tfmf gnto0hv34ulyy13vyi5lthma e572a3b8 ae87 48ff 98cf acb977fa830c 0 photoup

Des droits de scolarité plus équitables pour les étudiants des universités et des collèges

L’Ontario aide les étudiants à assumer le coût de leur éducation postsecondaire

L'Ontario présente de nouvelles règles qui faciliteront le paiement des droits de scolarité pour les étudiantes et les étudiants et contribueront à faire en sorte que les études postsecondaires demeurent abordables.

À compter de l'année scolaire 2014-2015, les collèges et les universités commenceront à mettre les changements qui suivent en œuvre :

  • Les droits de scolarité du trimestre d'automne ne seront exigibles qu'au début du mois d'août. Les établissements ne pourront donc plus demander qu'on leur verse des droits de scolarité en juin ou en juillet.
  • Les étudiantes et étudiants qui auront présenté leur demande au Régime d'aide financière aux étudiants de l'Ontario (RAFEO) au début d'août ne seront pas tenus de payer leurs droits de scolarité avant d'avoir reçu leur aide financière.
  • Tous pourront s'acquitter de leurs droits de scolarité par versements, chaque trimestre, sans payer de frais de report ni d'intérêts.
  • Les collèges et les universités pourront continuer d'exiger un dépôt pour les droits de scolarité, mais le montant de celui-ci sera plafonné à 500 $ ou 10 % du montant total des droits de scolarité, selon la plus élevée de ces deux valeurs. Les établissements devront appliquer ces dépôts aux droits de scolarité des étudiants.

À compter de l'automne 2015, les étudiantes et étudiants universitaires ayant moins de 70 % d'une charge de cours complète feront l'objet d'une facturation par crédit. En 2016, cette règle s'appliquera à ceux qui ont moins de 80 % d'une charge de cours complète. On prévoit qu'en 2016, les étudiantes et étudiants dont la charge de cours équivaut à 70 % d'une charge complète et qui paient actuellement des droits de scolarité fixes pourront économiser jusqu'à 1 700 $ par année. Les droits de scolarité des étudiantes et étudiants handicapés leur seront toujours facturés par crédit, quelle que soit leur charge de cours.

Rendre le coût de l'éducation postsecondaire plus facile à assumer pour les étudiantes et les étudiants fait partie du plan économique de l'Ontario, qui vise à investir dans la population, à bâtir des infrastructures modernes et à favoriser un climat d'affaires dynamique.

Garder à l'esprit ...

Ce site a pour but de vous informer. Si vous préférez appeler ou nous faire parvenir un courriel, mon personnel et moi serons heureux d’avoir de vos nouvelles.

Nouvelles récentes