Nouvelles provinciales


L'Assemblée législative adopte 14 projets de loi au cours d'une session productive

Adoption de projets de loi historiques portant sur des priorités clés

L'Assemblée législative a adopté 14 projets de loi au cours d'une session chargée, qui a débuté le 16 février et a pris fin aujourd'hui.

Le nombre de projets de loi adoptés, qui correspond au nombre de projets de loi adoptés durant la dernière session d'automne, fait des deux dernières sessions les plus productives des dernières années. Les projets de loi adoptés permettront d'accomplir des progrès majeurs concernant des priorités clés, c'est-à-dire :

  • Jeter les bases du ralliement au plus grand marché du carbone en Amérique du Nord; veiller à ce que chaque dollar du programme de plafonnement et d'échange de l'Ontario soit investi dans des projets écologiques et réduire les émissions; et renforcer la responsabilité du Plan d'action de l'Ontario contre le changement climatique et de l'investissement des recettes du programme de plafonnement et d'échange
  • Veiller à ce que chaque employé(e) admissible adhère au Régime de retraite de la province de l'Ontario ou à un régime de retraite d'employeur comparable, d'ici à 2020
  • Permettre aux municipalités d'introduire le scrutin préférentiel et interdire les dons de personnes morales et de syndicats lors des élections locales
  • Accroître la sécurité des lieux de travail, des campus et des collectivités en renforçant les lois visant à mettre un terme à la violence et au harcèlement sexuels. 

Durant la session, le gouvernement a également déposé sept projets de loi supplémentaires qui, s'ils sont adoptés :

  • Interdiraient les dons de personnes morales et de syndicats et les cautionnements de prêt aux partis politiques, plafonneraient le montant que les tiers peuvent consacrer à la publicité politique, limiteraient les dons individuels et instaureraient une allocation par suffrage recueilli pour les partis
  • Accorderaient la priorité aux patients en améliorant l'accès aux soins de santé, en élargissant le rôle des réseaux locaux d'intégration des services de santé et amélioreraient l'accès à des fournisseurs de soins primaires
  • Augmenteraient l'offre de logements abordables et moderniseraient les logements sociaux actuels
  • Modifieraient 50 lois différentes afin de réduire les charges réglementaires et les pratiques qui coûtent du temps et de l'argent aux entreprises, tout en protégeant les normes sanitaires et environnementales et en améliorant la sécurité au travail

Alors que nous nous approchons de la mi-année 2016, les indicateurs et les prévisions révèlent que l'économie ontarienne continue de croître et de créer des emplois. Selon les prévisions, l'économie ontarienne devrait continuer de compter parmi les économies les plus fortes au Canada. En 2015, le taux de chômage a atteint son niveau le plus bas depuis 2008. Le salaire minimum a augmenté et les salaires moyens ont augmenté plus rapidement que l'inflation. La province a attiré la moitié de tout le capital-risque au Canada.

Le taux d'obtention de diplôme d'études secondaires en Ontario a désormais atteint plus de 85 % et le nombre d'inscriptions dans les établissements postsecondaires continue de croître.

L'année dernière, la province a annoncé 325 projets d'infrastructure dans toutes les régions, projets qui contribuent à créer de bons emplois. D'une année sur l'autre, la province continue de créer des emplois, la plupart étant des emplois à temps plein au sein d'industries payant des salaires supérieurs à la moyenne.

Lorsque l'Assemblée reprendra ses travaux à l'automne, le gouvernement continuera de mettre l'accent sur les priorités législatives à l'appui de son plan économique consistant à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois.

Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences de la population, tout en aidant plus de gens à obtenir ou à créer les emplois de demain en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans I'infrastructure publique de I'histoire de I'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur I'exportation. Ce plan aide également la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • L’Ontario compte 335 200 emplois supplémentaires et son économie a dépassé de 10,9 % son sommet d’avant la récession.
  • Selon les prévisions, l’économie de l’Ontario devrait compter parmi les économies les plus dynamiques au Canada. Elle devrait croître de 2,2 % en 2016 de même que de 2,2 % en moyenne au cours de la période 2016-2019.
  • L’Ontario fait l’investissement le plus important dans l’infrastructure publique de toute l’histoire de la province, soit environ 160 milliards de dollars sur 12 ans. Ces investissements porteront sur des priorités comme la construction de routes, de ponts, de réseaux de transport en commun, d’écoles et d’hôpitaux, favorisant la création de plus de 110 000 emplois par année, en moyenne.
  • Selon les prévisions, le gouvernement devrait respecter son objectif en matière de déficit pour la septième année consécutive et devrait éliminer son déficit en 2017-2018, tout en équilibrant le budget en 2018-2019.
  • Le taux d’obtention de diplôme d’études secondaires de l’Ontario était de 85,5 % en 2015, soit le niveau le plus élevé de toute l’histoire de la province, alors qu’il n’était que de 68 % en 2004. Par ailleurs, 67 % des adultes âgés de 25 à 64 ans ont terminé des études postsecondaires.
  • En 2016, fDi Intelligence a nommé l’Ontario le chef de file au Canada en matière d’investissement de capitaux étrangers.

Garder à l'esprit ...

Ce site a pour but de vous informer. Si vous préférez appeler ou nous faire parvenir un courriel, mon personnel et moi serons heureux d’avoir de vos nouvelles.

Nouvelles récentes

Twitter Feed