Nouvelles provinciales


L'Ontario en tête de la croissance économique au premier trimestre de 2016

Le plan économique du gouvernement donne des résultats en ce qui a trait à sa priorité majeure qu’est la création d’emplois et de croissance.

L'économie de l'Ontario continue d'afficher une solide croissance malgré un paysage mondial rempli de défis, selon les Comptes économiques de la province pour le premier trimestre de 2016.

La première ministre Kathleen Wynne a souligné que l'Ontario a affiché une croissance de son PIB réel plus élevée au premier semestre que le Canada, les États-Unis et tous les pays du G7. Le PIB réel de la province a augmenté de 0,8 % au cours du trimestre, soit un taux annualisé de 3 %. Ceci a fait suite à une croissance similaire de 0,8 % équivalant à un taux annualisé de 3,3 % au cours du quatrième trimestre de 2015. L'économie de l'Ontario devrait demeurer l'une des économies à la croissance la plus rapide au Canada au cours des deux prochaines années.

Les gains de l'Ontario obtenus au cours du premier trimestre de 2016 résultent d'exportations et des dépenses des ménages plus élevées. Les exportations ont continué de croître de 1,7 %, et ce pour le quatrième trimestre consécutif en raison des exportations automobiles et de biens de consommation. Le PIB réel du secteur manufacturier a également augmenté de 1,2 %.

Depuis la fin de la récession, le PIB réel de l'Ontario a augmenté de 17,3 % et est présentement à 11,8 % au-dessus du niveau qui a précédé la récession.

Le plan économique du gouvernement vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste notamment à aider plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan permet le plus important investissement de l'histoire de l'Ontario dans l'infrastructure des hôpitaux, des écoles, des routes, des ponts et des transports en commun et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.La province est en voie d'équilibrer son budget de l'an prochain, soit celui de 2017-2018, ce qui continuera aussi à diminuer son ratio dette-PIB.

Faits en bref

  • La première ministre a annoncé aujourd’hui les résultats du premier trimestre de 2016 au cours d’une visite d’Infusion, qui est une entreprise de développement de solutions en technologie de Toronto. Cette entreprise emploie 200 personnes du secteur en croissance de la technologie de l’Ontario.
  • Depuis le creux récessionniste de juin 2009, le nombre de nouveaux emplois nets a augmenté de 625 100. L’Ontario a désormais 352 600 emplois de plus qu’avant le pic précédant la récession, soit un gain de 5,3 %.
  • Le taux de chômage de l’Ontario a baissé pour s’établir à 6,4 % en juin 2016, ce qui est en dessous de la moyenne nationale. Il est passé de 9,6 % au pire de la récession mondiale.
  • Les prévisionnistes du secteur privé estiment qu’en moyenne, le PIB réel de l’Ontario augmentera de 2,6 % en 2016, soit une augmentation de 2,3 % au moment de la publication en février du Budget 2016.
  • Le gouvernement prévoit atteindre son objectif en matière de réduction du déficit pour une septième année consécutive et il demeure sur la bonne voie pour éliminer son déficit l’an prochain, soit en 2017-2018, et pour maintenir un budget équilibré en 2018-2019.

Garder à l'esprit ...

Ce site a pour but de vous informer. Si vous préférez appeler ou nous faire parvenir un courriel, mon personnel et moi serons heureux d’avoir de vos nouvelles.

Nouvelles récentes

Twitter Feed