Nouvelles provinciales


Plus d'intervenants de première ligne dans chaque collectivité ontarienne afin de combattre la crise des opioïdes

La province accroît aussi l’accessibilité des trousses de naloxone dans les collectivités

L'Ontario intensifie sa lutte contre la crise nationale des opioïdes avec de nouveaux intervenants de première ligne en toxicomanie et en santé mentale dans chaque collectivité de la province et la distribution de près de 80 000 trousses supplémentaires de naloxone chaque année aux organismes de première ligne.

Aujourd'hui, le Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, était au programme d'échange de seringues The Works de Toronto en compagnie de John Tory, maire de Toronto afin d'annoncer de nouvelles mesures s'attaquant à la crise des opioïdes qui sévit en Ontario.

La province fournit du financement à chaque conseil de santé de l'Ontario pour embaucher plus d'intervenants de première ligne, comme des intervenants en toxicomanie et des infirmières, afin d'aider les municipalités à accroître les soutiens destinés aux personnes touchées par la dépendance et les surdoses aux opioïdes. Cela permettra aux collectivités d'améliorer la sensibilisation, l'éducation et la planification en matière toxicomane, tout en travaillant au dépistage précoce et à la surveillance des surdoses aux opioïdes.

 

Plus de 6 500 trousses de naloxone supplémentaires seront aussi distribuées chaque mois dans la collectivité aux personnes à risque de faire une surdose aux opioïdes, leurs amis et leur famille, par le truchement d'organismes communautaires comme des refuges, des organismes de sensibilisation, des organismes de services liés au sida, des centres de santé communautaire et des programmes de gestion du sevrage. Cela élargira la portée des programmes existants de réduction des méfaits actuellement offerts par les bureaux de santé publique et des partenaires communautaires.

 

Plus tard au cours de la journée, le Dr Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée, Marie-France Lalonde, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, John Fraser, l'assistant parlementaire du ministre de la Santé et des Soins de longue durée et Sophie Kiwala, adjointe parlementaire au ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse, rencontreront des maires de toute la province afin de discuter des expériences uniques de collectivités confrontées à des problèmes de dépendance et de surdoses aux opioïdes et de continuer à travailler ensemble à tenter de régler cette question importante. 

L'Ontario accroît l'accès aux soins, réduit les temps d'attente et améliore l'expérience des patients grâce à son plan d'action Priorité aux patients et à Assurance-santé Plus : Assurance-médicaments pour les enfants et les jeunes - protégeant les soins de santé aujourd'hui et pour l'avenir.

 

Faits en bref

  • L’Ontario élargit la distribution de naloxone aux endroits où les consommateurs de drogue vivent ou accèdent actuellement à des services. Les bureaux de santé publique serviront de carrefours pour la distribution de naloxone aux organismes communautaires admissibles.
  • La première stratégie ontarienne exhaustive visant à prévenir la dépendance et les surdoses liées aux opioïdes comprend des initiatives pour améliorer la collecte des données, moderniser les activités de prescription et de distribution et aiguiller les patients vers des services de traitement de la toxicomanie de grande qualité.
  • Les initiatives annoncées récemment comprennent notamment les suivantes : un nouvel outil interactif sur les opioïdes qui fournit un large éventail de données sur la morbidité et la mortalité liées aux opioïdes dans la province, des contrôles plus stricts sur les prescriptions et la distribution d’opioïdes, y compris les timbres de fentanyl et l’élargissement de l’accès aux traitements de substitution aux opioïdes, ainsi que du financement pour trois services d’injection supervisée à Toronto et la promesse de fournir du financement pour un site supplémentaire à Ottawa.
  • En mars 2017, plus de 28 000 trousses de naloxone avaient été distribuées gratuitement dans des pharmacies, des bureaux de santé publique et des organismes communautaires qui exploitent des programmes d’échange de seringues et de lutte contre l’hépatite C, ainsi que dans les établissements correctionnels provinciaux.

Ressources additionnelles

Garder à l'esprit ...

Ce site a pour but de vous informer. Si vous préférez appeler ou nous faire parvenir un courriel, mon personnel et moi serons heureux d’avoir de vos nouvelles.

Nouvelles récentes

Twitter Feed